Jacques Fuentealba est un auteur français de mauvais genres né au siècle dernier.

À travers son goût immodéré pour la micronouvelle – des historiettes très courtes –, il a également développé une inclination douteuse pour l’absurde, l’humour noir et les jeux de mots capillotractés. Il a ainsi créé en 2011 avec Karim Berrouka et Benoît Giuseppin La Fabrique de Littérature Microscopique, dédiée à la publication de short short stories. Nelly Chadour a rejoint les trois compères en 2015. Peu de temps après, Jacques et Vincent Corlaix ont l’idée de créer la Microphéméride, un site de micronouvelles proposant quotidiennement un texte court en rapport avec la date du jour. Pour ce faire, ils invitent une vingtaine d’auteurs à participer à ce projet, qui sera reconduit les années suivantes.

Sur le format plus long de la nouvelle et du roman, Jacques est grand amateur de fantastique et d’horreur (Retour à Salem, L’Antre du diable), mais il s’aventure avec bonheur et délice dans les domaines de la science-fantasy (avec son feuilleton Jason et Robur), de la fantasy urbaine (Le Cortège des fous) ou du steampunk (Émile Delcroix et l’ombre sur Paris). On retrouve des influences très diverses dans son œuvre, comme il fait parfois le grand écart entre Jorge Luis Borges et Pierre Desproges ou entre Clive Barker et Éric Chevillard.

Ses thèmes de prédilection sont, en vrac, la mort, la mémoire, l’identité, les hommes-dieux, la perception de la réalité, le rêve, l’acharnement, la famille…


illustration de Thomas Balard


Icone securite
Confidentialité des données
Nous nous engageons à ne pas vendre ni diffuser vos informations personnelles. Nous ne conservons aucun élément confidentiel de votre paiement